"Travailler dans le secteur de l’immobilier : ce qu’il faut savoir"

Travailler dans le secteur de l’immobilier : ce qu’il faut savoir

L’immobilier connaît un réel dynamique en France. En effet, le nombre de personnes voulant travailler dans le secteur croît au même rythme que le marché immobilier. Seulement, si les débouchés y sont variés et offrent de belles perspectives, il faut néanmoins disposer des compétences nécessaires pour accéder à ce domaine. Voici quelques conseils en ce sens.

Devenir un professionnel dans l’immobilier : les bases

En France, l’immobilier est un secteur pourvoyeur d’emplois. Il offre de nombreuses opportunités de carrières en fonction des diplômes du candidat. Selon une étude, 90 % des étudiants en formation aux métiers de l’immobilier ont en tête le travail de négociateur ou d’agent. De même, avec plus de 10 millions de logements en copropriété en France, les syndics de copropriétés sont aussi des profils très porteurs. Certaines activités sont accessibles dès un bac + 2. Tandis que d’autres nécessitent une spécialisation de haut niveau, tel que le master en promotion immobilière. Ce diplôme permettra à son détendeur d’aspirer à des postes à haute responsabilité.

Mais peu importe le niveau des candidats, quelques aptitudes restent indispensables pour exercer dans ce domaine. Il faut notamment maîtriser les techniques de vente et disposer des notions en gestion et en comptabilité. De même, les activités dans le secteur de l’immobilier requièrent de solides bases juridiques. En effet, au-delà des fibres commerciales de l’agent, il est nécessaire de connaître le système de copropriété, ainsi que le fonctionnement des charges et des travaux. La plupart de ces compétences sont développées tout au long d’un parcours scolaire classique. Dans le cadre d’un perfectionnement d’acquis, plusieurs organismes proposent également des formations spécialisées.

La formation : une étape essentielle pour améliorer ses compétences

Fleuron économique de la France, l’immobilier recense environ 260 000 professionnels. Avec 125 000 employés, les agences immobilières regroupent la majorité des effectifs. Ces chiffres montrent la dynamique du marché, mais également sa saturation. Et face à la flambée des candidatures, les recruteurs sont de plus en plus sélectifs. Pour augmenter leurs ventes, les entreprises recherchent essentiellement des profils qualifiés. Les candidats ont donc intérêt à se démarquer. Et pour développer de nouvelles compétences, les formations restent la principale marche à suivre.

Pour ceux qui sont déjà dans le monde professionnel, plusieurs organismes présentent des formations diplômantes pour exercer dans ce secteur ou booster sa carrière. En gagnant en aptitude, le salarié peut effectivement aspirer à une promotion. Les institutions proposent aussi bien des cours en alternance ainsi que des formations continues ou initiales. La durée de l’apprentissage dépendra essentiellement du programme. Par ailleurs, pour les professionnels en activité, certaines écoles offrent des cours par module, à l’exemple de la formation agent immobilier loi alur ou en droit de l’urbanisme. Mais avant de choisir l’établissement, il est important de s’informer sur son taux d’insertion, ses références ainsi que les services annexes. En effet, certaines enseignes accompagnent les étudiants pour trouver des stages d’intégration ou proposent des formules e-learning. Cette prestation est particulièrement intéressante pour les salariés ou les étudiants suivant une double formation.